Ah, l’inévitable et interminable liste de tâches ! On n’en arrive jamais à bout. Je te donne quelques pistes pour l’aborder autrement.

Transcript

Hello, c'est Laurent et aujourd'hui, je vais t'expliquer comment abattre un arbre. Ensemble on va aussi tuer un dragon. Ou pas. En d'autres termes, faut-il manger d'abord la grenouille ? Et on va apprendre comment un certain mouvement de la tête peut aider notre productivité. Finalement, tu sauras comment faire disparaître certaines choses grâce à un pouvoir que tu as en toi.

Maintenant, tu dois te dire que j'ai perdu la tête... Non, j'ai juste un peu perdu la voix. Et rassure-toi, tout va faire sens dans quelques minutes.

Bienvenue dans Puissante Panoplie, l'émission qui fait le ménage dans ta tête pour que tu puisses te concentrer sur la création.

Il faut bien de l'air, de la légèreté et de la distance pour s'attaquer à une liste de tâches. Car oui, c'est le sujet du jour. Oui, encore. Cette fois, je te propose quelques pistes pour prendre du recul et en même temps prendre le contrôle. Cela va probablement semer le doute en toi, mais je ne suis pas dans ta tête. Juste dans tes oreilles et je ne sais pas comment tu fonctionnes. Alors, jetons-nous dans quelques expériences...

La question qui revient souvent, c'est : "Par quelle tâche commencer ?" Le conseil que je vois partout est : débute par la tâche la plus intimidante, mange la grenouille, massacre le dragon et d'autres métaphores colorées. En résumé, tu décides quelle est la tâche la plus importante, tu commences par celle-ci et tu laisses les petites tâches pour après. C'est plein de bon sens, mais parfois je préfère faire l'inverse.

Prenons une autre métaphore. Si la tâche principale consiste à couper un arbre, souvent, je préfère d'abord débroussailler autour de l'arbre. Dans un second temps, je peux me concentrer sur l'abattage de l'arbre en ayant plus de place et de liberté de mouvements.

Suivant les cas et le temps à disposition, on peut s'attaquer aux petites tâches ou à la grande tâche d'abord. Les deux méthodes se valent.

Parfois, il faut du courage pour s'atteler une tâche. Par qu'elle est difficile, longue et ennuyeuse. Durant des jours, tu as évité cette tâche, tu l'a mise de côté en espérant qu'elle s'en aille. Eh bien, c'est une tâche importante, et tu dois la terminer aujourd'hui. Mieux : Et si chaque jour, tu te donnais comme mission d'enfin achever une tâche que tu ne voulais pas voir ? Oui, c'est horriblement dur et j'ai moi-même de la peine à le faire. Mais après, quel soulagement et quelle fierté de pouvoir biffer cette tâche de la liste.

D'ailleurs, en parlant de ta liste, tu ne trouves pas qu'elle est trop longue ? Qu'il y a trop de choses ? Alors va à l'essentiel, ce qui compte absolument. Chaque jour, efface la tâche la moins importante. Et tu gagneras de l'espace.

En fait, l'autre raison qui fait que ta liste est interminable, c'est que tu ne dis pas assez souvent "non". Je suis à moitié asiatique et cette moitié de moi a envie de dire toujours oui. Oui par gourmandise, oui par curiosité, oui par envie. Surtout et malheureusement oui pour ne pas décevoir, oui pour ne pas fâcher les gens. Alors, j'ai le pouvoir, tu as le pouvoir de dire non. Et au moins une fois par jour, allons contre notre nature et disons non. Non, ce n'est pas une priorité. Non, je n'ai pas besoin de ça. Non, je ne vais pas prendre de mon temps pour ça. Non, ça ne m'apporte rien.

Oui, c'est terrifiant à mettre en pratique.

J'ai l'impression que ce qui nous plombe au quotidien, c'est un problème de mémoire. On se passe en boucle le pire de nous-même, les mauvaises périodes et on ne sait plus se souvenir des belles choses.

Et c'est pour ça que je t'invite à écrire une liste de choses déjà faites. Quels sont tes récents accomplissements ? Qu'est-ce qui te remplit de fierté ? Dans les moments où tu doutes ou que tu as un coup de blues, ressors ta liste et repense à ces coups d'éclats, au jour où tu as assuré où tu as prouvé à toi-même que tu pouvais le faire.

Rappelle-toi d'être fière de toi.

Merci de m'avoir écouté ! Cet épisode a été écrit et réalisé par Puissant Bazar, donc moi, Laurent. Si tu souhaites comprendre ce qui se passe dans ma tête, je te recommande mon autre émission : Puissant Chantier. C'est l'envers de la création, le making of de Puissante Panoplie.

Je reviens jeudi dans deux semaines. D'ici là, prends soin de toi et à tout bientôt.